Comment méditer : les fondements de Zazen



Ces dernières années, de nombreux livres et autres supports fleurissent sur la méditation. Elle fait désormais partie intégrante du développement personnel et c'est une bonne chose.
Mais je dois dire que, parfois, je suis un peu crispée de constater une vulgarisation trop accrue sur l'action de méditer.
La méditation ne se pratique pas n'importe comment, bien que chacun ait le choix de l'utiliser à sa guise. 
Je vous livre ici quelques conseils sur la pratique de la méditation zen (Zazen), inspirée de mon expérience bouddhique zen.


1- Le matériel
La méditation se pratique sur un zafu (cf photo). Personnellement, je pose mon zafu sur un tapis de yoga afin d'être plus à l'aise.

2- Le lieu
L'idéal est de méditer dans un dojo zen, mais la pratique peut facilement se faire chez soi.
Un endroit calme, clair sans lumière agressive est conseillé. 
Se placer face à un mur aide à ne pas être distrait.

3- La posture
Assis dans la position du lotus (ou demi-lotus), les bras tout juste poser en haut des cuisses. La main gauche est posée sur la main droite, paumes vers le ciel, tandis que les pouces se rejoignent.
A peine assis sur la moitié du zafu, le corps bascule légèrement en avant afin que la position reste stable et confortable (le confort vient avec la pratique). Le dos et le cou sont droit et s'étirent vers le ciel. 
Le regard est posé vers le bas à environ un mètre devant soi.

4- Le temps
Si les livres de développement personnel prônent pour certains cinq minutes de méditation quotidiennes, il en est tout autre dans la méditation zen. Les séances pratiquées au dojo zen durent 1h30 en général. Je pense qu'une pratique quotidienne de 30 minutes semble être un minimum.

5- Les pensées
Le meilleur conseil qu'on m'ait donné est de traiter les pensées comme des nuages. Il faut les laisser passer sans lutter contre, sans s'y accrocher. 
Parfois, vous serez satisfaits de votre séance, d'autres fois non. Et peu importe, la méditation n'a pas à être qualitative ou satisfaisante. On médite, c'est tout.

Je ne vous ai pas détailler les gestes "annexes" à Zazen qui s'apparente, selon moi, davantage à des rituels, tels que le salut de l'autel et du zafu. S'ils sont essentiels dans un dojo zen, je ne les pratique personnellement pas.

D'autres techniques de méditation utilisent des "supports" tels que des mantras, des objets, la respiration,... A vous de pratiquer ce qui vous convient le mieux.
La méditation zen requiert de la discipline mais vous pouvez tout à fait trouver d'autres pratiques méditatives plus souples.


Commentaires

  1. J'avoue que je n'ai jamais essayé !

    http://clothespaper.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une vraie expérience, tente si tu en as l'envie :)

      Supprimer
  2. Il y a plusieurs formes de méditation! Je n'ai jamais essayé celle-ci, pour moi, quand je pars en sentier avec mon APN, quand je prend une grande marche, quand je jardine ou fait du crochet, c'est une façon de méditer... Bise, que ton lundi te soit beau et doux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, il y a plusieurs pratiques méditatives. D'ailleurs, je me rends compte que mon titre est imprécis, puisque je parle essentiellement de zazen dans cet article, je vais changer ça! ;)

      Supprimer
  3. Un article très intéressant, je médite quand je finis mon yoga généralement ça fait un bien fou ça vide :)
    Biz Jeny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça fait un bien fou, j'imagine que le yoga aussi d'ailleurs... J'ai pour projet de pratiquer le yoga dans les prochains mois, il faut que je me motive.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire